lundi 23 janvier 2017

Macron, Mélenchon, Fillon, Hamon… Fernand Buron candidat aux suffrages des pov'cons ?

En avril 2011, j'ai publié dans Casse-toi pov'con ! 22 mesures pour que ça aille mieux après le départ de Sarkozy.
Cinq ans après, une seule de ces mesures (le rétablissement de la formation pour les profs) a été adoptée par le successeur du petit mafieux de Neuilly qui voulait rentrer dans le lard de la finance mais n'avait pas les couilles adéquates. (Le livre lui a été envoyé, dédicacé, l'Elysée a accusé réception, si, si !)
Mon programme est donc toujours d'actualité (même s'il est incomplet), et faudrait pas me pousser trop fort pour que je me présente aux élections !

– Toi, Fernand, tu te présenterais aux présidentielles ?
 – Et pourquoi pas ?
– Mais tu n'arrêtes pas de crier "élections : pièges à con !
– Et alors ? Qui n'a pas ses contradictions !
– Mais, Fernand, tout le monde sait bien que tu es un personnage de fiction !
– Ouais… Et alors ?
– Et alors, tu n'as aucune existence légale ! Tu n'es même pas inscrit sur les listes électorales ! 
– Pas besoin d'être inscrit sur une liste pour vivre et respirer.
– Réfléchis, un peu… Tu es un individu numérique !
– Comment ça, numérique ?
– Oui, numérique… Tu n'EXISTES pas ! Même à Saint-Martin-des-Besaces, où tu prétends habiter, personne ne te connaît !

– Et alors ? Les gugusses qui se présentent aux élections le font uniquement pour leur tronche ! Ils n'en ont rien à faire des gens ! Ils crachent sur la Morale ! Ils se soucient du Bien public comme de leur premier pot-de-vin ! Ils se torchent le cul avec la Justice, matin, midi et soir ! Tout ce qui compte pour eux, c'est leur carrière ! Le flouez, l'oseille, les relations… Le monde dans lequel on vit, nous autres les pov'cons, les couillons, les moutons, n'EXiSTE pas pour eux !
– Fernand, tu ne serais pas en train de tourner ANARCHISTE ?
– Et alors, ça te défrise ? "L'anarchie est la plus haute expression de l'ordre." Touche-moi pas, politicard, tu me salis !

– T'énerves pas, Fernand !
– Je m'énerve pas ! Je hausse le ton. Et j'aimerais bien qu'on me laisse finir mon livre en paix !
– Tu écris un autre livre, Fernand ?
– Je n'écris pas : je lis. La grève des électeurs, Octave Mirbeau. Tu devrais lire ça, mon gars, ça te rafraîchirait le ciboulot !
– Je le connais, merci.
– Eh ben voilà ! Pour répondre à ta question…
– Quelle question, Fernand ?
– Rapport aux élections… Pour savoir si je me présente ou pas. Il faut que je consulte mon gouvernement.
– Ton gouvernement ?
– Odette Buron ! Mon épouse. Ma femme. Ma compagne. Celle sans qui je ne fais rien.
– Ah, euh… bien sûr. Oui.
– Si je me présente, tu seras le premier prévenu, t'inquiète pas !

Claude Guéant condamné à un an de prison de ferme pour avoir piqué dans la caisse


L'ancien ministre de l'Intérieur du petit mafieux de Neuilly a été condamné en appel à deux ans d'emprisonnement dont un an ferme et un an assorti d'un sursis, avec mis à l'épreuve, dans l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur. (Le saligaud piquait dans la caisse.)
La cour d'Appel de Paris a aussi confirmé l'amende de 75.000 € et l'interdiction d'exercer toute fonction publique pendant cinq ans. Cinq ans seulement ?(Je rappelle que dans mon programme en 22 mesures, je préconisais l'interdiction à vie pour tout politicien condamné pour corruption.)
Bon, d'accord, il est loin d'avoir un casier judiciaire aussi bien garni que celui de son maître spirituel, mais ça en prend le chemin !

mercredi 4 janvier 2017

"Casse-toi pov'con !" en vente à la librairie Après la lune

Depuis qu'il s'est pris une chaise sur la tronche par un ancien reporter de guerre, Reboux, le petit malin qui a inventé Fernand, ne tourne plus très rond !
Après avoir tenté de rejoindre (à la nage !) Guirec Soudée, le marin qui fait le tour du monde en bateau avec sa poule Monique), il aurait été accueilli par des moines dans une abbaye bretonne, où il se prend pour André Malraux et écrit un livre intitulé Les chaises qu'on abat. En réalité, il passe son temps à relire les 550 pages de son roman L'esprit Bénuchot, qui ne s'est pas très bien vendu, pour essayer de comprendre ce qui a bien pu déconner dans son maudit bouquin !
Sa dernière folie : créer un site de vente en ligne : la librairie après la lune, qui se trouve ICI.
Le bon côté de la chose, c'est qu'il est désormais possible d'acheter les derniers exemplaires de Casse-toi pov'con ! qui commence à devenir une denrée rare.

Hollande embauche Laurent Gerra pour présenter ses vœux


mardi 1 novembre 2016

"Tu sais, c’est pas fini", Laura Pouget explique les origines du "casse-toi pov'con"

Je viens de lire dans Le Figaro qu’une jeune journaliste, Laura Pouget, venait de publier une enquête sur les 28 premières années de la vie du petit con. Ça s’appelle Tu sais, c’est pas fini (éditions La Tengo).
On y apprend que la première chose que le Minus a fait, sitôt son bachot en poche, a été d’aller faire un tour en Hongrie pour chercher son héritage de son grand-père maternel, 4.000 francs qu’il aurait planqué… dans son caleçon ! Comme dit le journaliste de 20 minutes, ça explique peut-être pourquoi le Minus, qui, à l’époque, avait l’honnêteté d’avouer "Je suis le nul de la famille", s’est comporté toute sa vie (et pas qu’avec moi) de façon aussi mal élevée !
Comme je le disais encore ce matin à Odette, espérons que le titre de ce bouquin ne sera pas prémonitoire, et que 2017 sera l’année où le petit mafieux de Neuilly ira enfin tester les paillasses de la section VIP de la prison de la Santé, le seul endroit où il serait digne d’aller !


vendredi 22 janvier 2016

Mea-culpa "Casse-toi pov’con !" : Fernand donne RV à Sarkozy et fait son outing : "Je m'appelle Albert"

Sarkozy, un CV bien garni
Dans son livre La France pour la vie [c’est ta môman qui t’a soufflé ce titre à la noix ?] le petit mafieux de Neuilly, dont je rappelle qu’il est mouillé dans 11 affaires judiciaires, avoue avoir commis 27 erreurs pendant son quinquennat.
Parmi celles-ci, le fameux Casse-toi pov’con ! qu’il m’a lancé au salon de l’Agriculture en mars 2008. Écoutez-moi ça un peu… "Ce fut un erreur, car il avait le droit de penser ce qu’il disait, même s’il n’avait pas à me le dire ainsi. Mais en lui répondant, je me suis mis à son niveau. Ce fut une bêtise que je regrette encore aujourd'hui. En agissant ainsi, j'ai abaissé la fonction présidentielle."
Dis donc, le Minus, insulter les gens, quand on est président, ça s’appelle pas une erreur, mais une faute ! Mais tu peux pas savoir, vu que la morale, tu t’en tamponnes le coquillart ! Quant à me mettre à mon niveau, permets-moi de rigoler ! Quand on n’arrive pas à s’exprimer correctement, on prend des cours de français, on ne devient pas président… 


Fernand Buron, alias Daniel Schröpfer, alias… Albert

Maintenant, si tu veux vraiment faire ton mea-culpa et pas seulement faire le zouave pour emmerder Juppé, Fillon et tes anciens sous-fifres de l’UMP qui ne se ramènent plus en courant quand tu les siffles  il y a une solution… Retrouve-moi sur le marché mercredi  27 janvier à 12h, à l’angle de la rue de Tolbiac et de la rue Glacière. Je ne suis pas rancunier, je suis même prêt à t’offrir un verre… À une condition : que tu viennes sans tes gardes du corps entretenus par la République ! Je t’offrirai un exemplaire de Casse-toi pov’con !, au cas où tes garde-chiourmes ne te l’auraient pas transmis quand tu étais à l’Élysée…
Daniel Schröpfer, alias Fernand, en dédicace à Arras

Ah oui, au fait… Je ne m’appelle pas Fernand Buron, comme je l’ai fait accroire pour avoir la paix, mais Albert
Et je ne vis pas à Saint-Martin-des-Besaces, mais au sud de Paris, quelque part dans le 13e arrondissement, entre la rue de Tolbiac et la porte d’Ivry.  Et je ne suis pas paysan, mais artisan à la retraite ! Ah, mais ! Quant au comédien qu’on a embauché pour donner le change, il s’appelle Daniel Schröpfer. Et si tu veux parfaire ta pauvre petite culture avant d’aller faire un tour à la prison de la Santé avec Guéant et Balkany, tu peux toujours aller le voir au théâtre, c’est un sacré artiste !

mardi 29 septembre 2015

Brigitte Lamy, procureure de la République de Nantes, poursuit Jean-Jacques Reboux pour "injures publiques"

Brigitte Lamy, la procureure de la République de Nantes, a décidé de pousuivre Jean-Jacques Reboux pour "injures publiques". À cause de cet article, datant d’avril 2015, où il n’y a pas plus d’injures que de flotte dans le calvados de Fernand, où il est question des violences policières pendant la grande manie contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Toutes les informations sur le blog du bonhomme, qui est convoqué par la police le 1er octobre 2015. [Le compte-rendu d’interrogatoire est ICI

mardi 4 août 2015

Loup est mort, et les privilèges ne sont toujours pas abolis

Fernand est triste. Le caricaturiste Jean-Jacques Loup vient de mourir à l’âge de 79 ans. C’était un copain de Siné, un dessinateur épatant, qui avait génialement croqué le Minus dans un dessin que j’ai repris en 2010 dans mon bouquin Casse-toi pov' con! Par contre, le petit mafieux Sarkozy est toujours bien vivant.  Et il continue à se vautrer dans le pognon que lui offre la République. Pour vraiment abolir les privilèges, abolis en 1789 mais toujours présents, l’association Anticor a lancé une pétition pour les abolir, à signer ICI

lundi 8 juin 2015

Le véritable auteur de "L'insurrection qui vient" s’appelle Fernand Buron

Le parquet du tribunal de grande instance de Paris vient de demander le renvoi en correctionnelle de Julien Coupat et de sept autres personnes, dont trois pour actes de terrorisme, dans l’affaire dite « de Tarnac », qui était un bidouillage et une opération de com’ du petit mafieux de Neuilly et sa bande de nuisibles, emmenés par Alliot-Marie et Hortefeux. Sarkozy n’est plus au pouvoir mais Hollande a pris le relais. Pauvre France !
On les accuse, entre autres, d’avoir écrit le fameux livre L’Insurrection qui vient, alors que L’Insurrection qui vient, c’est moi, Fernand Buron, qui l’ai écrit, sur la lancée de Casse-toi pov’con ! J’ai beau avoir quelques trous de mémoire de temps en temps, je m’en souviens parfaitement ! Je l’ai même dédicacé plusieurs fois dans des salons du livre, et je peux le prouver !
Je dédicace L’Insurrection qui vient au festival Colères du Présent d’Arras
Cazeneuve, tu peux envoyer les gendarmes me chercher à Saint-Martin-des-Besaces, je suis prêt ! Je t’attends ! Mais je te préviens : j’ai toujours ma vieille pétoire, et je suis pas du genre à me laisser faire ! C’est pas un quarteron de supplétifs au QI de moineau de la maréchaussée qui me fait peur !!


Si vous pensez, comme moi, être l’auteur de L’Insurrection qui vient, il est encore temps de passer aux aveux. Comment ? En signant la pétition ICI.

lundi 26 janvier 2015

Les 22 mesures que Hollande doit appliquer s'il ne veut pas que les Français lui crient : "Casse-toi pov’con!"

En mai 2012, j'espérais que Hollande ferait le ménage. Et je lui proposais 22 mesures pour que ça aille mieux et que le populo n'ait pas l'impression de s'être fait entuber. Cliquez ici. Tout ce qu'il a fait, c'est lécher la pomme à Merkel et aux banquiers. Pour être honnête, l’une de ces 22 mesures a été appliquée par Hollande : le rétablissement de la formation pour les professeurs, qui avait été supprimé par Sarkozy. Pour le reste, on n’a rien vu venir… Il faudrait, bien entendu, en ajouter d’autres.
Hollande, si tu ne veux pas finir comme le petit mafieux sur le dessin d'à côté, tu sais ce qu'il te reste à faire !

Fernand Buron félicite Alexis Tsipras et appelle les Français à aller passer leurs vacances en Grèce


Après la victoire éclatante (et réconfortante) de son parti Syriza, Alexis Tsipras vient d’être nommé Premier ministre de Grèce. Ça fait chaud au cœur.
En 2012, avant les présidentielles, j’avais établi dans mon bouquin Casse-toi pov’con! (expédié au petit mafieux Sarkozy) un programme pour que les choses aillent mieux chez nous, que vous pouvez lire en cliquant ICI. Comme vous pourrez le constater, à part la n°7 (le rétablissement de la formation pour les enseignants), aucune des 22 mesures préconisées n’a été appliquée par Hollande et ses ministres. La liste de mes propositions est incomplète, mais si Mélenchon ou d’autres en veulent pour 2017, ils peuvent se servir.
Françaises, Français, étrangères, étrangers, s’il vous reste un peu de pognon et que vous ne savez pas quoi faire cet été, allez passer vos vacances en Grèce pour aider le camarade Tsipras et ses compatriotes à remonter la pente et à sortir de l’ornière !
Et en 2017, on les fout dehors !!!!

vendredi 23 janvier 2015

Pour le rétablissement du délit d'indignité nationale envers Sarkozy

Pas gêné par les onze casseroles judiciaires qui lui collent aux basques, la petite frappe Sarkozy vient de faire savoir qu’elle était favorable au rétablissement du délit d’indignité nationale, créé par l’ordonnance du 26 décembre 1944 et abrogé en 1951 par une loi d’amnistie. 
En voilà une idée qu’elle est bonne ! À condition que l’intéressé figure en tête de liste, et avec lui les Besson, Hortefeux, Balkany, Dassault, Cahuzac et compagnie.

François Morel se paie le petit mafieux de Neuilly


mardi 20 janvier 2015

La République doit cesser d'entretenir le petit mafieux Sarkozy !


Depuis qu'il n'est plus président, le petit merdeux Sarkozy, mis en cause dans ONZE affaires judiciaires toutes plus graves les unes que les autres, continue à être engraissé avec nos impôts. De même que Giscard et Chirac. Et ça coûte cher. Très cher.
Tous les détails sont sur Mediapart et sur Le Parisien.
Signez la pétition pour abolir les privilèges des anciens présidents en cliquant ICI.

Christina Taubira rend hommage au dessinateur Tignous, assassiné par des fanatiques islamistes


mardi 14 octobre 2014

Je monte à Paris au procès de Henri Guaino (avec une tarte à la bouse de vache)


Mercredi prochain (22 octobre à 13h) se tiendra à Paris le procès de Henri Guaino, poursuivi pour avoir déversé sa haine sur le juge Gentil, qui a osé poursuivre son copain Sarkozy dans l'affaire Bettencourt.
Guaino, je peux vraiment pas le blairer. Comme je dis toujours, il y a longtemps qu'on aurait dû l'interner. Il a même eu le culot de demander à ses copains députés de voter l'arrêt des poursuites judiciaires contre lui! Pour rien au monde je ne louperais son procès!  J'ai donc décidé de monter à Paris avec Odette pour l‘occasion. Pomponnette, notre belle vache normande (en réalité, c'est une Frisonne, mais les Parisiens n'y verront que du feu) nous a fait une magnifique bouse, qui servira à concocter une belle tarte à la bouse de vache. Que je me ferai un plaisir de balancer dans la tronche au Guaino s'il lui venait à l'idée de manquer de respect aux magistrats! J‘ai entendu dire que Georges Le Gloupier, l'entarteur belge célèbre pour avoir entarté BHL et des tas d'autres gugusses qui la ramènent un peu trop, avait l'intention de faire le déplacement. Pile : tarte à la crème. Face : bouse de vache. Il va être beau, le grand con pas commode!

samedi 5 avril 2014

La taupe de Sarkozy s'appelle André Ride

Les juges Patricia Simon et Claire Thépaut, qui sont en train d’éplucher les conversations du téléphone portable de Nicolas Minus-Bismuth avec ses copains les mafieux, sont persuadées que Sarkozy a une taupe dans les plus hautes sphères de l’État, et que c’est à cause ça qu’il aurait su  des choses avant tout le monde dans l’affaire Bettencourt (ou l’affaire Khadafi, à moins que ce soit Karachi, ou encore l’affaire Tapie, le Mal Rasé de Neuilly a tellement de casseroles au cul que je mélange les pinceaux).
Pas besoin de s’y connaître en taupinologie – et j’en attrapé de belles avec mon tonton taupier Marcel quand j’étais mouflet – ni de travailler à Mediapart pour savoir que la taupe s’appelle André Ride. "Qui c’est celui-là encore?" que me demande Odette (qui a coupé la radio et la télé depuis que Hollande s’est couché devant les banquiers). "Je ne peux pas t’en dire plus, ma Odette je ne tiens pas à être mis sur écoutes, que je lui réponds. Attends un peu, tu vas voir, ça va finir par sortir, tout ça… André Ride, rappelle-toi de ce nom!"

Ségolène Royal à l’Écologie, pas à l’Intérieur

Ségolène Royal a été nommée ministre de l’Écologie, et non pas ministre de l’Intérieur, comme je le disais il y a 6 jours, histoire de faire le malin. J’avais une chance sur deux : c’était soit l’Écologie, soit l’Intérieur. Je me suis trompé. Toutes mes excuses.

mercredi 2 avril 2014

Chui'Chiante, le clip de Nausicaa, la p'tite chanteuse qui monte

Depuis que mon épouse Odette regarde le clip de Nausicaa, elle ne tient plus en place et veut m'emmener au bal ! Mais y a plus de bal à Saint-Martin-des-Besaces…

mardi 1 avril 2014

Exclusif : François Hollande nomme Ségolène Royal au ministère de l'Intérieur



François Hollande s’apprêterait à nommer son ex-compagne Ségolène Royal au ministère de l’Intérieur, laissé vacant par le nouveau Premier ministre Manuel Valls. Il semblerait que Mme Royal, qui a gardé de ses ascendants militaires un goût prononcé pour l’ordre, ait quelques idées alliant deux des préoccupations principales des Français : la sécurité et l’emploi [lire ci-dessous], qui pourraient clouer le bec à la bande de petits fachos opportunistes emmenés par Marine Le Pen. Il était temps !